ACCUEIL DU SITE
LIRE LES ARTICLES
16/04/2021 Gaelle Ireson
0 commentaire

Le Design dans vos projets, le succès assuré !

categorie

Un bon design, ne serait-ce pas ça la clé d’un bon projet ? 

Qu’il s’agisse d’introduire dans vos projets un design préconçu, connu ou tout droit sorti de votre imagination, le design tient une place centrale dans toutes les représentations artistiques ! C’est l’un des piliers de vos séries, publicités et films – en particulier de science-fiction ! Grâce à lui, vous pouvez aisément implanter un personnage, un véhicule, un personnage ET un véhicule (oui, comme Optimus Prime !) ou bien même une maison.

Un bon design sert grandement à la narration et à l’intrigue de votre projet, ainsi qu’à son développement et permet également de sublimer l’aspect esthétique. Tous ces concepts designs participent activement à l’identité de votre univers. 

Dans le but de vous faire découvrir le Design et toutes ses caractéristiques, découvrez :

Commençons donc par le commencement… ! 

Qu’est-ce que le design ? 

Nous en parlons depuis le début de cet article, il serait bon de le définir !

Un design est issu, généralement, du mélange d’un concept technique et artistique, aussi appelé technico-artistique. Ce dernier répond au besoin de création d’un personnage, d’un bâtiment, d’un véhicule…, en répondant et prenant en considération les contraintes et les attentes technico-artistiques de l’univers. Prenons l’exemple du vaisseau spatial dans le film Passengers.

Vaisseau spatiale - Passengers

 

Ce dernier, au design pouvant paraître complexe, est un savant mélange de l’ambition du réalisateur Morten Tyldum qui souhaitait faire transparaître l’ADN humain au cœur d’un vaisseau traversant l’espace et le temps pour y déposer des terriens. Une preuve de l’avancée technologique humaine, transcendée dans un vaisseau !

Autre exemple de design spécifique, le robot barmanArthur. Le fait de lui donner une apparence humaine est, dans un premier temps, un choix logique afin que les passagers ne se sentent pas (trop) déconcertés à leur réveil, mais aussi et surtout, un choix technico-artistique visant à montrer l’avancée technologique des terriens, pouvant créer des robots au faciès humain.

 

 

Vaisseau spatial Interstellar

Contrairement à ces exemples, le vaisseau spatial du film Interstellar laisse transparaître un design “plus simple” et surtout, de notre époque. En effet, le réalisateur Christopher Nolan a souhaité offrir aux spectateurs la vue d’un vaisseau plus terre-à-terre, tangible et réalisable.
Les combinaisons portées par Matthew McConaughey et Anne Hathaway ont elles aussi été pensées et conçues dans cet axe de réalité avec leur design tout aussi réaliste, se rapprochant de l’image des tenues portées par nos astronautes actuelles.
En ce qui concerne la robotique dans le film, le robot TARS est également dans cette idée de conception et de design tangible en comparaison au robot Arthur précédemment évoqué.

Ces designs renforcent donc l’idée d’un film réaliste, pouvant même nous amener à nous poser la question “Et si Interstellar était notre avenir ?
De plus, tous ces concepts sont appuyés par l’ensemble du projet qui garde une direction artistique très réaliste.

 

De ces deux films, nous pouvons retenir l’importance des designs dans la cohérence d’un film, mais aussi dans sa ligne directrice. Afin d’être certain de mener à bien la réalisation de votre projet, il est nécessaire de continuer de se questionner. Et pour cela, il est maintenant temps de nous intéresser aux différents types de designs !


Quels sont les différents types de design ?

Nous avons beaucoup parlé de vaisseaux spatiaux, de leur évolution et leur choix de design, mais il en existe d’autres !

Dans la liste des différents designs, nous retrouvons : 
– Les véhicules : voitures, motos, etc.
– Les infrastructures : bâtiments, maisons, etc.
Les personnages : robots, costumes, créatures, etc.

Prenons l’exemple de Tron qui regroupe toutes les catégories.
Tous les véhicules, les costumes, la ville, reflètent l’univers voulu par ses créateurs. Cette compréhension et cette reconnaissance instantanée, presque instinctive de l’univers grâce à son design, font partie intégrante d’un bon concept.
Il est également primordial d’être capable et de savoir mélanger l’artistique et la technique. Créer une moto futuriste pour son film, c’est beau, pouvoir la concevoir, c’est mieux. Prenons une nouvelle fois l’exemple de Tron. La moto est designée selon et en accord avec l’univers du film, donne l’impression d’être réalisable et adaptable dans notre univers, notre monde. 

Tron - Legacy

Le mélange artistique et technique est une contrainte importante à prendre en compte lors de la création et l’écriture de votre film, votre série, ou autre. En effet, plus votre robot, votre véhicule, votre maison semble réaliste et concevable, plus votre projet gagne en crédit.

Un autre aspect est également à prendre en considération, celui de la conception de votre univers en lui-même. Prenons exemple sur le film Oblivion.
Nous retrouvons deux mondes en un. Le premier, la base dans les nuages où se trouve Jack Harper. Clairs, beaux, presque parfaits, les designs sont épurés et simples tout en étant futuristes. Ils rappellent sans conteste le design des plateformes hydrauliques et du TET.

Oblivion - PLatefromes hydrauliques et TET

En parallèle, la Terre est désertique, dure et inhospitalière. Le choix des couleurs y est pour beaucoup. Les personnages sont habillés de manière à différencier, grossièrement, “les gentils” des “méchants”.

Dans de nombreux films ou séries, des techniques esthétiques sont utilisées pour différencier les protagonistes des antagonistes. Le choix des couleurs, des formes, des matières, et, si l’on pousse l’analyse plus profondément, le choix de la musique.

Prenons exemple sur les robots du film I, robot. Ces derniers sont censés être neutres, d’où le choix d’un visage inexpressif et des corps translucides.

I, robot - film

Cependant, lorsque l’action évolue durant le film et que les robots deviennent agressifs et violents, les designers ont fait le choix habile de jouer avec les lumières et les couleurs pour accentuer cette agressivité et cette violence. Ce sont ces attentions aux détails, à votre univers et à sa conception qui feront de votre idée, un bon design. Gardons toutefois à l’esprit que notre conception du bon est subjective, que tout le monde ne peut pas aimer, comprendre et apprécier votre idée, votre vision : n’oublions pas que dans “technico-artistique” il y a la dimension artistique !

Vous pouvez, bien évidemment, mélanger toutes ces catégories afin de créer par exemple une maison/personnage, ou une machine/personnage (Transformers), tout ce qui vous vient à l’esprit et que votre créativité vous offre et vous demande d’inventer et concevoir !

Et si en plus de tout ça vous souhaitez que votre film soit marquant par son design et par d’autres moyens, n’hésitez pas à lire notre article juste ici !

Maintenant que vous connaissez l’importance du design, il est nécessaire de prendre connaissance des différentes catégories que nous vous avons définies pour vous.


Quelles sont les différentes catégories  ? 

Il est important de déterminer les trois grandes catégories de design subjectives : 

– Les concepts réinterprétés
– Les concepts créés sur-mesure
– Les concepts implantés 

Lorsque l’on parle de concepts réinterprétés, nous pouvons prendre comme exemple Iron Man. Ce super héros sorti tout droit du comics éponyme de Marvel, a vu son armure évoluer au fil des films, mais aussi et surtout, la réinterprétation de cette dernière. Dans les comics, l’armure donne une impression de seconde peau, presque de légèreté en comparaison à l’armure portée par Robert Downey Jr. dans les films. Cette “simplicité” est due à plusieurs facteurs : l’époque à laquelle le comics a été créé et le fait que Iron Man soit redessiné plusieurs centaines de fois pour les comics. Il ne fallait donc pas un concept artistique trop compliqué à reproduire.
Dans les films, notamment, le premier opus, Iron Man porte une vraie armure, plus sophistiquée et conçue sur-mesure. Elle est en accord avec son temps et avec les technologies que nous connaissons.

Un autre exemple de concept réinterprété : Transformers.
À l’inverse de beaucoup de franchises qui produisent des jouets à l’effigie de leurs héros après la sortie du film, la saga Transformers est basée sur les jouets du même nom. La réinterprétation de ces jouets s’est donc faite numériquement avec la création des robots extraterrestres Transformers


Fun Fact : Michael Bay ne croyait pas au projet, le qualifiant de « stupide publicité de jouets ». Mais, en voyant les concepts et les designs des robots extraterrestres, Michael Bay est tombé sous le charme de ces derniers. Et c’est en apprenant que Steven Spielberg allait produire le premier film, lui donnant ainsi l’occasion de travailler avec le grand réalisateur, qu’il a fini par accepter ! Il est par la suite devenu un grand fan des robots extraterrestres. 


Les concepts créés sur-mesure sont quant à eux créés spécifiquement pour des projets audiovisuels. L’avantage principal est le peu de contraintes à respecter car votre projet part pour ainsi dire d’une page blanche qui n’attend que vous et votre univers. Vous êtes libre de choisir l’ambiance générale, d’ajouter des détails, le choix des couleurs, le design de vos personnages, de vos véhicules, etc.
Prenons l’exemple de Blader Runner (sortie en 1982) : l’ambiance néo-noire et les designs travaillés du film en font une référence certaine dans les registres de la science-fiction.

Blade Runner

Ce dernier entre également dans la dernière grande catégorie, les concepts implantés. Un concept implanté provient d’un univers déjà existant, devant tenir compte des contraintes de ce dernier, et ce, qu’il vienne du futur ou du passé. Blade Runner 2049 en est l’exemple parfait puisqu’il est la suite directe du film de 1982, reprenant les codes esthétiques et les différents designs. Les véhicules, les décors, les personnages, ont bien entendu évolué, tout en gardant l’essence même de Blade Runner.

Intéressons nous maintenant au film Prometheus dans lequel nous retrouvons le même principe, cette fois-ci, inversé en comparaison à Blade Runner. En effet, ce dernier est un préquel à la saga des films Alien, et pour nous plonger dans l’univers, nous retrouvons le vaisseau des explorateurs, semblable à celui présent dans le film Alien. Ridley Scott, le réalisateur de Prometheus, s’est donc inspiré du design du vaisseau “originel” du film Alien afin de créer celui de Prometheus.

Prometheus et Alien, vaisseaux spatiaux - design

De plus, si votre concept est suffisamment réfléchi et abouti, vous pourriez devenir une sorte de  référence ! Prenons exemple sur les aliens du film Independance Day. Leur design est très significatif et particulier. Alors, si d’aventure vous croisez un extraterrestre, ou que vous regardez un film ou une série et qu’un alien se présente, avec un design ressemblant, vous pourriez y retrouver des traits communs et penser instinctivement à Independance Day !

Encore une fois, cela est très subjectif. À vous de faire en sorte d’implanter votre univers dans l’esprit des spectateurs.


Comment préparer mon projet intégrant du design ?  

Maintenant que vous pouvez différencier les différentes catégories de concepts, les différents types de design, il faut définir vos priorités. Pour cela, il est important et nécessaire de les noter dans un cahier des charges. Ce cahier vous sera tout aussi utile qu’au designer qui sera chargé de votre projet. 

Posez-vous ces questions : 

– Quelle est la nature de mon concept ?
S’agit-il d’un personnage ? Humain, androïde, robot, etc.
S’agit-il d’un véhicule ? Voiture, camion, moto, etc.
S’agit-il d’un bâtiment ? Maison, appartement, bureau, etc. 

– Quelles sont les contraintes techniques ou scénaristiques ?
Mon concept va-t-il devoir évoluer au fil du film/de la série ?
Comment mon personnage/mon véhicule/mon bâtiment va s’adapter dans l’univers ?
Mon personnage/mon véhicule doit-il répondre à des contraintes techniques spécifiques ? (Poids, taille, aptitude, etc.) 

– Quelles sont les contraintes d’implantation dans l’univers ?
Quelle est l’histoire de mon concept ?
Pourquoi dans cet univers ?
Quelles sont les technologies de cet univers ? (Normes, couleurs, énergies, etc.)

– Quelle est l’intention derrière le concept ?
Est-ce que mon robot a pour vocation d’inciter la peur ?
Est-ce que mon personnage doit tout de suite être catégorisé comme “gentil” ou “méchant” ?
Ma moto doit-elle inspirer de la robustesse, de la vitesse, de la légèreté, etc. ?

Ce processus peut paraître long, mais il est absolument nécessaire si vous souhaitez faire de votre concept, un bon concept ! Une fois ces questions répondues, à vous de jouer !

Et si jamais cela vous semble insurmontable, mais que vous brûlez tout de même d’envie de donner vie à vos idées, n’hésitez pas à nous contacter ! Nous vous accompagnerons dans chaque étape de ce processus créatif, afin de faire de vos rêves, une réalité… 😉

Laisser un commentaire

POURQUOI LE BLOG ?

COMPRENDRE L’UNIVERS DES EFFETS SPÉCIAUX ET LEUR POTENTIEL…

Difficile d’appréhender facilement la façon dont les effets spéciaux et la 3D s’intègrent dans un projet audiovisuel, n’est-ce pas ? C’est le constat que nous faisons après plusieurs années de collaborations avec de nombreux professionnels de l’image.

Le domaine reste encore obscur malgré une présence considérable sur nos écrans et des budgets toujours plus élevés.

Pourtant, certaines connaissances sont indispensables aujourd’hui pour éviter de perdre votre temps et votre argent dans des actions inutiles qui amèneront un résultat décevant.

Vous aider à comprendre comment les effets spéciaux et la 3D peuvent vous aider à créer des images mémorables et somptueuses… C’est cette promesse que nous souhaitons tenir via ce blog en vulgarisant, pour vous, notre savoir-faire.

RETROUVEZ-NOUS SUR