ACCUEIL DU SITE
LIRE LES ARTICLES
10/10/2022 Gaelle Ireson
0 commentaire

Avatar 2 le renouveau de la 3D au cinéma ?

categorie

Enfin ! Après plus de dix ans d’attente, nous sommes sur le point de découvrir Avatar 2 et de repartir à l’aventure avec les Na’vi, Neytiri et Jake Sully. Véritable prouesse cinématographique à sa sortie, que sommes-nous en droit d’attendre de ce nouvel opus d’Avatar ?

Avatar en 2009, une prouesse cinématographique.

Le film Avatar de James Cameron a été réalisé et conçu spécifiquement pour être diffusé en 3D. Vous le savez peut-être déjà, mais James Cameron préparait son film depuis les années ‘90. Cependant, la technologie n’étant pas encore suffisamment développée pour pouvoir donner vie à sa vision de Pandora, il lui faudra attendre 10 ans avant de pouvoir se lancer.

Dans une interview pour AlloCiné, Jon Landau, le producteur de la saga Avatar, explique que “certaines personnes mettent la charrue avant les bœufs. Ils voient une technologie et écrivent une histoire pour cette technologie. Nous travaillons dans l’autre sens. Nous trouvons l’histoire que nous voulons raconter. Puis nous pensons pouvoir être l’impulsion qui pousse la technologie à évoluer pour raconter notre histoire. James avait écrit Avatar dix ans avant qu’on ait lancé la préproduction. Parce que nous attendions ce moment où la technologie serait sur le point de nous permettre enfin de faire ce film.”

Et en parlant de technologie, les caméras utilisées pour filmer Avatar, les caméras fusions, ont été créées spécifiquement par Vince Pace et James Cameron.

L’intérêt principal est de pouvoir filmer en stéréoscopie 3D, c’est-à-dire filmer avec deux caméras en une. Ainsi, la caméra gauche sera diffusée pour l’œil gauche et l’œil droit recevra les images de la caméra droite. Les images sont ensuite superposées et créent cet effet 3D.

Une technologie bien utilisée qui fera son succès, mais pas pour tout le monde.

 

La 3D de nos jours.

Après le succès retentissant d’Avatar, (rappelons qu’il est encore aujourd’hui numéro 1 au box-office mondiale), de nombreux films se sont essayés à la 3D, sans grand succès. Beaucoup vous diront très certainement qu’Avatar était le premier film en 3D qu’ils ont vu, mais ils ne pourront sans doute pas vous donner le nom du dernier film en 3D qu’ils ont vu. Et pour cause, la technologie utilisée par Cameron permet un film de haute qualité, que nous avons du mal à retrouver dans les autres.

Mais même si pour la 3D, l’après Avatar n’a pas été facile, cela a permis d’engendrer beaucoup de progrès techniques, de créer une certaine souplesse dans la technique et des innovations, par exemple, fini les bobines ! Et preuve supplémentaire, la version remastérisée d’Avatar !
En plus de vous replonger dans l’univers, elle vous permet de vous mettre dans le bain (sans mauvais jeu de mots) et de ne pas être surpris ou surprise en découvrant Avatar 2. En effet, un gros travail technique a été fait sur Avatar (1), tant en termes de colorimétrie qu’en réalisme.

 

 

Et justement, le réalisme, James Cameron l’a encore une fois placé au cœur de son nouveau film. Vous ne le savez peut-être pas, mais l’eau est l’une des substances les plus compliquées à reproduire en 3D. Il n’est donc pas étonnant que nous ayons attendu plus de 10 ans avant de voir l’ombre d’un nouveau Na’vi.

James Cameron a de nouveau développé une technologie, cette fois-ci, permettant des prises de vues mo-cap* sous-marine !

Deux experts en gymnastique et danse sous-marine et un cadreur pendant le tournage d'Avatar 2, la voie de l'eau experts en gymnastique et danse sous-marine

Pour ces scènes aquatiques, qui sont relativement compliquées, des experts en gymnastique et danse sous-marine ont été engagés. “Les bulles de plongée créaient trop de bruit dans notre système de capture de performance. Donc, quelle que soit la durée de la scène, s’il fallait deux, trois ou quatre minutes de tournages, tout le monde retenait son souffle”, explique James Cameron. Tous les acteurs ont suivi un entraînement avec des plongeurs professionnels, leur permettant ainsi de retenir très longtemps leur souffle.
D’ailleurs, ces prises de vues aquatiques ont été réalisées dans un réservoir géant contenant près de 900 000 gallons d’eau (soit 3 406 870,61 L) !

Toujours dans l’optique de capter chaque mouvement, chaque émotion de ses actrices et acteurs pendant leur immersion, James Cameron et son équipe ont réussi à concevoir un moyen d’enregistrer avec précision les moindres détails de ces mouvements et expressions. Et comme pour le premier opus, ces images ont par la suite été animées par des artistes de la société d’effets visuels multi-oscarisée Weta Digital !

 

Avec ces nouvelles technologies et techniques, tous les moyens déployés, il y a fort à parier qu’Avatar 2 – La voie de l’eau nous éblouira et donnera une véritable impulsion aux effets spéciaux de demain !

Affaire à suivre, rendez-vous le 14 décembre !

Laisser un commentaire

POURQUOI LE BLOG ?

COMPRENDRE L’UNIVERS DES EFFETS SPÉCIAUX ET LEUR POTENTIEL…

Difficile d’appréhender facilement la façon dont les effets spéciaux et la 3D s’intègrent dans un projet audiovisuel, n’est-ce pas ? C’est le constat que nous faisons après plusieurs années de collaborations avec de nombreux professionnels de l’image.

Le domaine reste encore obscur malgré une présence considérable sur nos écrans et des budgets toujours plus élevés.

Pourtant, certaines connaissances sont indispensables aujourd’hui pour éviter de perdre votre temps et votre argent dans des actions inutiles qui amèneront un résultat décevant.

Vous aidez à comprendre comment les effets spéciaux et la 3D peuvent vous aider à créer des images mémorables et somptueuses… C’est cette promesse que nous souhaitons tenir via ce blog en vulgarisant, pour vous, notre savoir-faire.

RETROUVEZ-NOUS SUR